Mesures barrières

Protocole sanitaire – décembre 2021

Afin de faire face à la cinquième vague de l’épidémie de Covid-19, le protocole sanitaire ne entreprise évolue à partir du 29 novembre 2021 9 décembre 2021 (mise à jour).

Il n’y a pas de nouvelles mesures concernant le télétravail, mais seulement une recommandation de la ministre du Travail. Élisabeth Borne souhaite inciter les employeurs à y recourir plus fréquemment : « Aujourd’hui, on ne va pas fixer une obligation pour les entreprises, mais moi j’invite les employeurs à favoriser le télétravail et à définir les règles avec les représentants des salariés », a-t-elle déclaré.

(9 décembre) Le ministère du travail continue de préconiser une mise en place du télétravail dans le cadre d’un dialogue social de proximité mais, “dans le contexte de reprise épidémique, la cible doit être de deux à trois jours de télétravail par semaine, sous réserve des contraintes liées à l’organisation du travail et à la situation des salariés”.

Aération, distanciation et port du masque

APPLICATION STRICTE DES GESTES BARRIÈRES ET DE LA DISTANCIATION SOCIALE
aération régulière des pièces, distanciation de deux mètres à la cantine et port du masque primordial dans les espaces partagés

Le nouveau protocole met l’accent sur l’aération des lieux de travail, considérée comme essentielle, qu’elle soit mécanique ou naturelle (cinq minutes toutes les heures). Des mesures de gaz carbonique sont recommandées en cas de forte fréquentation quand l’aération ne peut être respectée. L’évacuation peut être proposée en cas de concentration de CO2 supérieure à 1 000 ppm 1 le temps d’aérer les locaux.

Les “moments de convivialité (comme les pots de fin d’année) qui avaient été jusqu’ici autorisés redeviennent “non-recommandés “réunissant les salariés en présentiel dans le cadre professionnel” sont maintenant interdit d’organisation.

Le port du masque demeure obligatoire dans les espaces non-privatisés.

Concernant les réunions de travail, il faut respecter un mètre de distance avec un respect accru des gestes barrières.

Restaurants d’entreprise

L’accent est mis sur la pause déjeuner qui est un moment propice à la propagation du virus.

Dans les restaurants d’entreprise, un protocole spécifique insiste sur la mise en place de services décalés pour réduire le nombre de convives et recommande une distance d’un mètre, associé au port du masque dans toutes les situations : files d’attente, paiement à la caisse

En revanche, à table, une distance de 2 mètres doit être respectée, “sauf si une paroi fixe ou amovible assure une séparation physique” avec un positionnement des convives en quinconce.


Notes :

ppm 1 : partie par million, le ppm permet de savoir combien de molécules de polluant on trouve sur un million de molécules d’air. https://fr.wikipedia.org/wiki/Partie_par_million (retour au texte1)